Image Qu'est-ce que le cloud computing ?

Qu'est-ce que le cloud computing ?

Qu'est-ce que le cloud computing ?

Dans ce monde de plus en plus informatisé, on entend fréquemment des termes en anglais qu'on ne comprend pas vraiment. Parmi ceux-ci, le cloud computing fait partie des expressions les plus utilisées. On fait face en ce moment à la dématérialisation du stockage des données grâce à des solutions innovantes. Dans cet article, nous apportons alors des précisions sur tout ce qui touche le cloud computing.

Le cloud computing, c'est quoi ?

Le terme cloud computing constitue la fourniture de services informatiques par le biais d'internet. Le principal objectif de ce « nuage informatique » est basé sur une innovation plus rapide avec des économies d'échelles et des ressources plus flexibles. Les utilisateurs ne paient donc que les prestations auxquelles ils ont recours. Par ailleurs, le cloud computing permet de mieux gérer les infrastructures de manière efficace afin d'adapter l'échelle des services aux besoins de l'entreprise.

Le cloud computing adopte une approche différente par rapport à l'utilisation actuelle des ressources informatiques par la société. Bon nombre d'entreprises recourent à cette solution de stockage de données en raison de ses multiples avantages avérés. Il existe d'ailleurs plusieurs types de cloud qui s'adaptent aux attentes d'une clientèle assez hétéroclite. Les utilisateurs bénéficient de 3 grandes catégories de déploiements, à savoir le cloud public, le cloud privé et le cloud hybride.

Les avantages du cloud computing

Les utilisateurs apprécient cette solution pour les nombreux avantages qu'elle procure. Pour une entreprise, le cloud computing élimine le coût d'investissement dans des matériels et des logiciels. Cette option évite la gestion souvent lourde des centres de données sur site où l'alimentation électrique des matériels est permanente. Le cloud computing est donc très avantageux si on parle de coût d'investissement.

La vitesse d'exécution du cloud computing est remarquable puisque la majorité des services sont fournis à la demande et en libre-service. Les sociétés apprécient effectivement la flexibilité offerte par les ressources de calcul mises en œuvre en quelques minutes. En outre, le cloud computing élimine la pression liée à la planification de la capacité qui peut être élevée. Il intègre d'ailleurs de nombreuses branches comme le SaaS, l'IaaS ou le PaaS.

Les autres atouts du cloud computing

Les fournisseurs de cloud computing garantissent la sécurité des données grâce à un large éventail de stratégies. Cette solution intègre effectivement des technologies et des contrôles qui améliorent la sécurisation des données, des applications et de l'infrastructure dans son ensemble. Le cloud computing est aussi très prisé grâce à la performance de ses services qui sont exécutés sur un réseau de centres sécurisés de données. Les fournisseurs mettent constamment à niveau le matériel pour avoir des performances plus rapides.

Le cloud computing contribue également à l'amélioration de la productivité des entreprises en éliminant les opérations qui prennent du temps. Les services suppriment par exemple la plupart des tâches liées à la mise à jour des logiciels et à la manipulation des équipements. Le cloud computing est souvent assimilé à des logiciels en ligne qui sont assez semblables aux programmes proposés par des plateformes comme Eptimum. En effet, Eptimum vend des logiciels en téléchargement sur des sites spécialisés.

Nos articles

A quoi servent les logiciels CRM ?

Publié le 27/07/2019
La fidélisation de la clientèle est une étape marketing incontournable pour garder la notoriété de votre entreprise. La communication avec les...